Rechercher

INJECTIONS DE COMBLEMENT


Sujet touchy et souvent très mal compris. On parle souvent d'acide hyaluronique, mais cela n'est pas l'unique substance qui peut être injectée. Rides, creux causés par l'âge ou les cicatrices, manque de symétrie, traits qui s'affaissent, sont généralement les raisons pour avoir recours à des injections de comblement. Gratification quasi immediate, mais attention, le praticien et la parcimonie sont la clé.





Qu'est ce que c'est?


Démarrons avec la base. Les injections de comblement sont un groupe de substance non toxiques injectées sous la peau ou le derme pour, entre autres, lisser les rides plus ou moins profondes et naso labiales, combler les creux notamment causés par des cicatrices, donner du volume ou souligner les lèvres, allonger un menton ou retirer une petite bosse sur le nez. Plusieurs types de substance existent, souvent dérivés de l'acide hyaluronique dont le nom est en réalité la marque déposée des laboratoires.


Pour comprendre, l'acide hyaluronique est un sucre que l'on trouve naturellement dans notre organisme et qui permet de lubrifier les articulations. Sa fonction est d'absorber l'eau et agir comme un coussin. Injecté, il se gorge d'eau comme une éponge et "rempli" les creux. Ce produit est à la fois résorbable en quelques mois, mais a également un 'antidote' qui permet de supprimer l'effet en 24h en cas de problème ou regret. Pas le cas du Botox ou des autres produits de comblement listés plus bas.


En France en général, sont utilisés et cette liste n'est pas exhaustive:


Restylane® et Juverderm Ultra®: acide hyaluronique, relativement fin idéal pour l'hydratation, les rides fines et le volume des lèvres.


Juverderm Ultra Plus® et Perlane®: plus epais, ils sont utilisés plutôt pour les rides profondes, naso labiales et marionnettes (coin de la bouche), utilisés également pour le "Liquid Face Lift". Une technique au cours de laquelle le médecin injecte quelques points de produit au niveau de l'os des pommettes, pas d'ajout de volume, mais les traits sont remontés ce qui retend le bas du visage.


Radiesse®: un dérivé de calcium (CaHa), dure plus longtemps que l'acide hyaluronique. Son épaisseur le rend utile pour les pommettes, le menton, le nez, tout ce qui concerne la structure du visage. Il ne se résorbe pas complètement, le corps métabolise du collagène qui remplace les molecules de Radiesse®. L'effet est donc plus durable dans le temps et contrairement à l'AH, il n'y a pas d'antidote.


Sculptra®: acide poly-L-lactique (PLA), un polymère de synthèse biocompatible et biodégradable. Les résultats proviennent principalement de la production de collagène induite par le produit, mois apres mois. Idéal pour un rajeunissement pan facial, soit tout le visage vs une zone localisée.


Pour qui?


Pour celles qui souhaitent donner du volume à la bouche, combler une cicatrice, des cernes ou des rides ou redonner un coup de frais au visage, décolleté voire aux mains.

L'acide hyaluronique, par la possibilité d'éliminer en 24h l'effet, est idéal pour celles qui ont peur et qui veulent tester. Les produits de comblement sont une alternative non invasive avec peu de contre-indications (grossesse ou certains traitements médicamenteux).


Le déroulement?


Vous faites le point avec le médecin pour comprendre vos besoins. C'est la clé.

Puis le procédé en lui même est ultra rapide, en fonction de la zone, une crème anesthésiante est appliquée. Le médecin marque les points d'injection en vous expliquant ce qu'il souhaite accomplir. Le produit est injecté, vous verifiez que cela vous convient. Certaines zones sensibles comme la bouche vont gonfler donc il faut mettre de la glace assez rapidement. Ne rien prévoir d'important le jour même et le lendemain au cas où. Voilà!



Combien de séances?


1 à renouveler tous les 6 mois ou tous les ans en fonction du produit.


Résultats?


Hors Radiesse, resultats immediats. Attention il faut quelques jours pour que cela 's'installe' et dégonfle pour observer l'effet final.


Prix?


Entre 250€ et 700€


Effets secondaires?


Gonflements et petits bleus possibles s'il s'agit de zones sensibles ou rien si l'injection est vraiment profonde. Si le produit est mal injectés les effets secondaires peuvent être dangereux notamment si injectés dans une veine.


Bon a savoir?


La clé est de choisir avec beaucoup d'attention la personne qui vous injecte. C'est un art très méticuleux et tous les médecins ne sont pas aussi doués ou n'ont pas la même esthétique que vous. Prenez le temps de parler, de voir des cas déjà réalisés par le médecin, de demander les produits utilisés.

Avec parcimonie, le recours aux injections peut avoir des effets bluffant de naturel.


Faire attention, trop de volume, trop souvent et la peau se relâche de plus en plus donc on aurait tendance à remplir de plus en plus pour terminer avec l'effet Mérou, craint par les membres du Carnet. Le mieux est d'alterner avec d'autre techniques telles que le laser.





5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout